LO JAY

by Lo JAY

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      €10 EUR  or more

     

  • Full Digital Discography

    Get all 4 Lo Jay releases available on Bandcamp and save 20%.

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality downloads of LO & BEHOLD, MA TRACE, LO JAY, and LO JAY JOUE O'DAY. , and , .

    Purchasable with gift card

      €31.20 EUR or more (20% OFF)

     

1.
IL EST Paroles : Laurence JAY Musique : Manu Martin Une histoire est née au détour du chemin que j’ai pris par…accident. Un amour est né au hasard, au gré du temps, il s’est glissé…dans mon antre. Et j’entends sa voix Quand il me murmure tout bas Ces mots auxquels je crois, Et ceux que je n’attendais pas… Quand des fois, je ne sais pas, Il est sûr de moi. Ma Raison ou Déraison Il est la lumière qui brille en moi. A tords ou à raison, Mais pour de bon, Il est ma lueur Loin ou pas. Malgré la distance, l’unique et la seule raison de son absence…il est là. Là tout contre moi, et je sens sa chaleur quand il souffre en silence… loin de moi. Et quand je me perds Dans les fins fonds de son univers J’en oublie la mer Et les océans qui nous éloignent Il me rassure envers… Et tout contre moi. Ma Raison ou Déraison Il est la lumière qui brille en moi. A tords ou à raison, Mais pour de bon, Il est ma lueur Il est… Un amour est né au détour du chemin que j’ai pris par…accident.
2.
J’avoue Paroles & musique : Lo Jay Ne me demandez pas Pourquoi je ne réponds pas…de moi Sans vouloir vous offenser Tel est le fond de mes pensées J’avoue J’ai du mal à ne pas penser À vous sans moi Permettez-moi de vous donner Rendez-vous…là où Vous voudrez…J’irai vous montrer À quel point …De non-retour Je suis folle de vous Ne me demandez pas Pourquoi je perds mon sang-froid Deux mois sans vous voir Je suis au regret De vous dire que vous me manquez. J’avoue J’ai du mal à ne pas rêver De vous en moi Permettez-moi de vous embrasser Partout…Là où Vous voudrez…J’irai Vous montrer À quel point…( G )J’ai craqué Je suis tout à vous Je suis tout à vous Sans aucun taboo Je m’en remets à vous Rien qu’à vous J’avoue J’ai du mal à ne pas penser À vous sans moi Permettez-moi de vous donner Rendez-vous… Là où Vous voudrez... J’irai Vous montrer… À quel point Je suis à vous Rendez-vous…Là où Vous voudrez…J’irai Vous montrer À quel point… J’ai craqué Je suis tout à vous…Avoue… Écrit en décembre 2004
3.
AU FOND Paroles & musique: Manu Martin & Laurence Jay Je survis de mes faiblesses Que chaque jour de plus me laisse Pourtant bien seule à surmonter. J’ai fait l’amour à bien des hommes J’ai profité de chaque seconde Pour ne rien regretter. Ca fait du bien ou ça fait mal Mais je ne peux plus supporter ceux qui s’en tiennent A dire que c’est comme ça. A mes dépens j’ai appris Qu’on n’ a qu’une seule vie Mais qu’est-ce qu’on cherche au fond Un peu d’air de nature en soi Mais qu’est-ce qu’on aime au fond Les mêmes choses, les mêmes pourquoi Qui nous hantent et qui nous crèvent Sans jamais avoir profité De ce paradis sur terre Qu’on aurait trop vite oublié J’ai suivi presque à la lettre Mes intuitions et mes promesses Que je suis seule à m’avouer. J’ai fait le tour de mes atomes J’ai accroché à chaque tombe Les souvenirs de mon passé. Mais ça fait rien, et c’est pas mal Car il me reste à donner à tous ceux que j’aime Un cœur, grand comme ça Tout dépend mais j’ai promis De réussir ma vie…Ici bas Mais qu’est-ce qu’on cherche au fond Un peu d’air de nature en soi Mais qu’est-ce qu’on aime au fond Les mêmes rêves, les mêmes combats Qui nous hantent et qui nous crèvent Sans jamais avoir profité De ce paradis sur terre Qu’on aurait trop vite oublié. Ecrit en janvier 2005
4.
LES CIGALES DU YANGTSE Paroles : Bernard Champey & Musique : Laurence Jay Le mois de mai venait s’achever Seule sur mon quai, je rêvais… J’étais entre deux ponts Au centre de tous les âges Au plus près du réel Sur mon rivage Les cigales du Yangtsé S’en souvenaient aussi Les cigales du Yangtsé Se mirent à chanter. L’avenir appartient à ceux qui savent se souvenir Qui sait, qui sait, Qui sait se souvenir Tiendra l’avenir Dans ces mains. J’étais seule et je ne savais plus Si j’étais jeune, si j’étais vieille Je n’étais plus personne. J’étais là Comme il était une fois J’étais présent… J’étais passé Les cigales du Yangtsé S’en souvenaient pourtant Les cigales du Yangtsé Se remirent à chanter L’avenir appartient à ceux qui savent se souvenir Qui sait, qui sait, Qui sait se souvenir Tiendra l’avenir Des deux mains. J’étais triste ou peut-être même gaie Mais sans savoir depuis combien de temps j’y étais. Un coin de cœur embrumé Au dessus des nuages, Ma chanson, j’écrivais… Les cigales du Yangtsé M’avaient redonné Les cigales du Yangtsé L’envie de chanter écrit en octobre 04
5.
04:24
Tu es là. Paroles & musique: Manu Martin & Laurence Jay Quand le froid de l'hiver est bien trop lourd à supporter Tu es là. Sans abri, sans lumière, et pas grand-chose à espérer Tu es là. Pour un zeste de respect et de chaleur Juste une épaule pour quelques heures Pour de meilleurs lendemains, et rien en retour Tu leur montres le chemin pour voir le jour Pour un geste, un moment d'amitié Quelques mots, des instants, prêtés Un billet pour ailleurs Pour retrouver la saveur Un goût rêveur et des jours meilleurs Quand le prix à payer est bien trop lourd à assumer Tu es là Et sans ami, et sans l'ombre d'un répit, vers qui aller Toi, tu es là Pour apporter ton soutien, un simple coup de main Et quelques sourires qui ne coûtent rien Tu leur as ouvert ton coeur, dévoilé ta grandeur Bien plus qu'un espoir, petite sœur Pour un geste, un moment d'amitié Quelques mots, des instants, prêtés Un billet pour ailleurs Pour retrouver la saveur Un goût rêveur et des jours meilleurs Écrit en janvier 2005
6.
J’aurais aimé être un homme Paroles : Bernard Champey Musique : Laurence Jay J'aurais aimé être un homme Un bohémien mendiant d'amour Un évadé de grands chemins J'aurais aimé être un homme Un vaurien aimé par la bonne Même par la bonne à rien Plutôt qu'un homme aimé Par une Cléopatronne J'aurais aimé être un homme Pas un homme à femmes, non ! Juste un homme juste, Un troubadour en l'air Un loup de mer de l'âme J'aurais aimé être un homme Tout feu d'amour pour sa dame Au pied de sa tour, fou de joie J'aurais craché ma flamme J'aurais aimé être un homme Pas le super mâle souleveur de tonnes Ni même un sorti de la Sorbonne J'aurais aimé être un homme Un vrai, un normal Un homme juste Avec la clé juste à éviter les connes J'aurais aimé être un homme. Libre, soufflé au trombone Rien que pour que ces gros cons d'hommes Ne calibrent plus mes pommes J'aurais aimé être un homme Rien que pour que le poisson Homme L'homme visqueux ne me klaxonne Plus par la queue. Juste un homme Même pas plus haut que trois pommes Rien qu’un homme J’aurais aimé être un homme Un tout petit homme Petit homme Ecrit en novembre 2004
7.
03:47
Je tombe Paroles & musique: Manu Martin & Laurence Jay Je n’ai jamais fait la course Pour être la meilleure d’entre nous Pour être la première à la fin Je n’ai jamais volé personne Et vos sourires parfois me donnent L’espoir d’être quelqu’un de bien Souvent sans vous le dire Je savais Je l’ai fait souffrir Je doutais Je n’ai pas su lui dire à temps Je tombe Je m’en vais pourtant, je tombe La vie que j’ai à donner Au fond de moi résonne Mais pour quelqu’un d’autre… Je n’ai voulu blesser personne, Mais tout le mal que je lui donne N’a pas suffit à m’arrêter Entre la raison et le cœur Les « malgré tout » et mes peurs Je n’ai pas su le protéger Je suis restée par erreur Dans sa vie Et même si je pars J’ai appris Je n’ai pas su lui dire avant Écrit en décembre 2004
8.
04:25
JUSQUE LA Paroles : Laurence Jay Musique: Manu Martin Apprendre à s’abandonner Apprivoiser ses peurs Puis être là Apprendre à se dépasser Ressentir la chaleur Monter en flammes Et puis se laisser porter Oublier tout le reste Et offrir tout ce que l’on a Vibrer de tout son être Et partager ce rêve Qui nous a menés jusque là Apprendre à se sacrifier Toucher pour quelques heures Le fond des âmes Apprendre à se surpasser Ressentir la sueur Monter sur scène Et puis se laisser porter Oublier tout le reste Et offrir tout ce que l’on a Vibrer de tout son être Et partager ce rêve Qui nous a menés jusque là Ecrit le 8 février 2005
9.
QUE DIEU ME PARDONNE Paroles et musique : Lo Jay Les canons résonnent et la pluie vient de tomber. Combien me reste-t-il de temps ?... Le temps est compté. J’ai promis fidélité à quelqu’un qui croit m’aimer, Et même si cela est vrai, je tiens à ma liberté… Alors je prends cette bouffée d’air que tu me donnes Ce court bonheur dans cette vie vagabonde. J’accepte cette douce chaleur que tu glisses dans mon cœur. Que Dieu me pardonne… Je sens les bombes tomber, j’entends le tonnerre gronder. Les yeux que j’ai fermés se retiennent de pleurer. On n’empêchera jamais ceux qui ont décidé De s’entretuer, que ceux-là me laissent en paix. Alors je prends cette bouffée d’air que tu me donnes Ce court bonheur dans ce monde qui déraisonne. J’accepte un peu de ta chaleur dans mon cœur. Que Dieu me pardonne… Laissez-moi rêver Laissez-moi m’évader M’abandonner… Alors je prends cette bouffée d’air que tu me donnes Ce court bonheur dans cette vie vagabonde. J’accepte cette douce chaleur dans mon cœur. Que Dieu me pardonne… Je prends cette bouffée d’air que tu me donnes Ce court bonheur dans ce monde qui déraisonne. J’accepte cette tendre chaleur dans mon cœur. Que Dieu me pardonne… Le silence est d’or et la pluie vient de cesser Je peux enfin respirer… Mercredi 18 août 2004
10.
03:39
Ta Liberté Paroles & musique: Manu Martin & Laurence Jay & Bernard Champey Y’a ceux qui parlent sans jamais rien dire Puis qui s’enterrent Tu n’es pas de ceux qui regardent en arrière Tu déposes tes paroles sur tes quelques arpèges Accord ou désaccord ! Il faut que tu te protèges Tant de fois tu as pris la voie blanche Qui mène à la liberté Mais tu n’as pas envie d’en parler Alors, tu vis, tu cours, après ta liberté Sur les routes, tu te perds Alors t’ écris, tu pars pour ne pas oublier Que c’est sans elle que tu tombes Que c’est sans elle que tu sombres Celle qui peut répandre Tout l’air dont tu as manqué Y’a ceux qui jugent ta vie Et puis tous ceux qui t’enterrent Tu n’es pas de ceux qui se sont laissés faire La vie a fait en sorte que très tôt tu comprennes Qu’il y a d’autres voies que celles que les gens prennent Tant de fois tu as franchi le pas Pour en être arrivé là Mais tu n’as plus envie d’en parler Alors, tu vis, tu cours, après ta liberté Sur les routes, tu te perds Alors t’écries, tu pars, pour ne pas oublier Que c’est sans elle que tu tombes Que c’est sans elle que tu sombres Celle qui peut répandre Tout l’air dont tu as manqué Ecrit en décembre 2004
11.
03:07
EN L’AIR Paroles & musique : Laurence JAY/Manuel MARTIN On a pris le temps De se découvrir ensemble On a grandi lentement J’ai senti le vent Venir vers nous Il me semble Qu’il faut s’aimer simplement Mais sans prétendre Viens je t’attends Besoin de me détendre Je m’envoie en l’air Je m’envole à tous les temps Autant prendre les devants Quand on s’envoie en l’air On conjugue à tous les temps. Pour nous deux, moi, j’accélère. On a pris le temps D’apprivoiser les courants On met les voiles autrement Sans plus attendre Dès l’instant présent On prend du bon temps On s’envoie en l’air On s’envole à tous les temps Autant prendre les devants Quand on s’envoie en l’air On conjugue à tous les temps. Pour nous deux, moi, j’accélère. Ecrit en décembre 2004
12.
JE VOUS DOIS TANT Paroles : Laurence Jay / Musique : Manuel Martin Roule train de mes souvenirs Roule et file à n’en plus finir Vois comme j’ai pu sourire Savouré tant de plaisirs Vois comme je rêvais souvent Quand je n’étais qu’une enfant… Laisse entrer par tes fenêtres… La lumière laisse apparaître La mémoire des bons moments Fais revivre lentement Les beaux jours qui ont vu naître, celle que… Je vous dois tant Ce que je suis simplement Et tout le meilleur Je vous dois tant Tous les vrais instants Que je sème Roule train de mon avenir Emmène-moi, je veux grandir Montre-moi tous les recoins Mène-moi toujours plus loin Comme quand je rêvais avant Tout comme une enfant Contemplons les jours heureux Tout comme au temps Où vous me preniez par la main Pour me montrer le chemin Après ces années passées de vie Je vous dois tant Ce que je suis au fond Et tout le meilleur Je vous dois tellement Tous les vrais moments Que je sème… …Je vous dois tant Ce que je suis en dedans Toute ma chaleur Je vous dois tellement Et déclare combien…Je vous aime Roule train que rien ne chavire Roule et file sans te retenir Vois comme j’ai pu mûrir Et laissé le temps s’enfuir Vois comme je rêve pourtant Comme avant… Écrit en Février 2005
13.
04:05
SOUVIENS-TOI Paroles & musique : Laurence Jay Et si tu te sens seul Si ton cœur est en pleurs Il faudra juste un peu de temps… Souviens-toi un instant De nos corps frémissants Sous le soleil levant Souviens-toi. Souviens-toi… Les parfums d’un matin et les caresses sur mes seins Quand la nuit rattrape en vain Deux étrangers sans lendemain Où plus rien désormais ne les retient. Souviens-toi… Le bruit des vagues au loin Et le feu dans nos mains Quand l’avenir nous appartient Non je ne regrette rien Je sais que tu t’en souviens. Petit ange de mes nuits blanches Tu as laissé en chemin La mémoire d’une offrande Tu peux t’évader enfin. Mais si tu te sens seul Si ton cœur est en pleurs Il faudra juste un peu de temps Souviens-toi un instant De nos corps frémissants Sous le soleil levant Souviens-toi. L’amour est un présent A prendre délicatement Il faudra juste un peu de temps Et si tu te sens seul Si ton cœur est en pleurs Il faudra juste un peu de temps Pense à moi un instant A nos corps frémissants Sous le soleil levant Souviens-toi… Samedi 21 août 2004

about

« C'est curieux comme les choses peuvent basculer du jour au lendemain. Le calme s'installe dans votre vie et tout vous semble tracé. Quand soudain, des événements s'entremêlent et vous bousculent...et vous retrouvez l'inspiration. "Lo" est le résultat de deux rencontres.

La première, bouleversante et révélatrice, est sentimentale ; un ange a réveillé en moi ce que j'avais de plus beau et a donné naissance aux notes et aux mots qui font la plupart des chansons que voilà. Merci Ben pour tout le bien que tu me fais.

La seconde est artistique : Manu Martin a mis sa technique, son talent et sa fougue à mon service pour m'aider à mettre ce projet en forme... Merci d’ être allé jusqu'au bout de ce travail d’une année entière.

Merci à Bernard Champey, le voyageur solitaire qui m'a offert quelques paroles touchantes pour que je les pose sur quelques notes de musique."

Lo Jay

credits

released November 25, 2016

MUSICIANS :
Manu Martin : claviers, guitares, basse, arrangements, prises de son voix, guitares & claviers
Lo Jay : chant, guitare acoustisque (live), production
Bernard Champey : co-auteur
Stéphane Alaux : guitares
Pascal Maurice : guitares
Mickey Fourcade : batterie
Gilles Mays : percussions
Yves Soulas : violon
Cécile Coppola : violon
Patrick Calafato : violon alto
Murielle Chamard : violoncelle
Hervé Lafon : contrebasse


TECHNICIANS :
Phil george : Prise de son quintet à cordes
Fred Foulquié (Le Phare) : Prise de son batterie, mixage
Serge Deuerling : prise de son piano acoustique
Alexis Bardinet (Globe Audio) : mastering
Leonardo Costa : photo couverture

license

all rights reserved

tags

about

Lo Jay Bordeaux, France

French singer famous in the American Jazz birthplace,
Laurence “LO” Jay has confirmed her place in New Orleans jazz history by producing her first Jazz album released under the world famous catalogue of GHB Records in 2009 "Yes, I know what it means". She also paid a tribute to Anita O'Day in "Lo Jay joue O'Day", produced 3 pop albums, in French (Ma Trace and Lo JAY), and in English (Lo & Behold). ... more

contact / help

Contact Lo Jay

Streaming and
Download help

Report this album or account

If you like LO JAY, you may also like: